“Cycle clown” – Atelier d’initiation

Aujourd'hui

Aucun évènement aujourd'hui

“Cycle clown” – Atelier d’initiation

La résidente et performeuse Mélissa Streicher poursuit son cycle d’ateliers de clown/théâtre ! Au cours de ces ateliers chacun∙e construit son propre numéro qui sera présenté à la fin du printemps à l’occasion d’une soirée cabaret ! 

Ouvert à toustes, cet atelier s’adresse à toutes les personnes qui désirent approfondir et ressentir “l’état clownesque”, construire un personnage et se confronter au public. Mélissa vous accompagnera dans un espace expressif de liberté car le clown est avant tout un être libre. Au-delà d’une technique codifiée elle vous donnera des outils qui permettent le lâcher-prise, de se laisser surprendre et surtout de trouver sa propre connerie. Mélissa s’appuiera sur diverses approches, dont les outils d’Eric Blouet ou de Dallaire.

Un samedi par mois de 14h30 à 18h :
samedi 13 janvier
samedi 10 février
samedi 9 mars
samedi 6 avril
samedi 11 mai
samedi 15 juin (journée entière 10h – 17h30)

Atelier ouvert à tous∙tes
8 personnes max par session
Tarif : 180€ tarif réduit / 220€ tarif normal pour les 6 ateliers (5 demi-journées et une journée entière le 15 juin)
Inscription à melissa.streicher@gmail.com
Plus d’informations : 06.79.85.79.82

___

Formée au clown et plasticienne autodidacte, Mélissa Streicher a toujours oscillé entre ces deux principales activités, le clown et les arts-plastiques. Elle rencontre le clown par le Bataclown puis différents stages au Samovar et approfondi sa recherche avec Carole Tallec. En 2015 elle intègre le collectif de clowns « les Jenous », laboratoire de recherche clownesque avec lequel elle joua “Le miracle de la déglingue”. Parallèlement, elle développe un travail de plasticienne et multiplie les expositions. Je me revendique de l’art brut dans le sens où l’art est pour moi une nécessité. J’associe mon travail à ce mouvement qui est un endroit d’authenticité dans l’art. Diplômée d’art-thérapie avec l’Irfat, son approche du clown se veut sensible et cathartique. 
En 2018 elle intègre Le Couvent et se consacre essentiellement à ses recherches autour de la pratique clownesque. En 2021, elle créée son solo Pamela Küche dans le Cri du homard et rejoint la Cie sur le Pavé avec qui elle entreprend différents projets.